Forum Annexe au Jeu en Ligne - Les Royaumes Renaissants - Pour l'Archevêché de Vienne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  ROMEROME  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l'Ordre de Saint-Antoine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
urbs
Fidèle bavard
Fidèle bavard


Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: De l'Ordre de Saint-Antoine   Ven 5 Sep 2008 - 12:22

Citation :


D'Urbs de Valorl, dit de Serves, Baron de Serves et Comte de Gravelines à l'archevêque de Vienne, Ingresstar1er. Salut et paix.

Nous nous excusons de n'avoir pu correspondre plus tôt. Les maladies successives me clouent à Saumur, dans le lointain duché d'Anjou, loin de ma terre d'origine, le Dauphiné.
Ces maladies m'ont poussé à me remettre à de nauséabonds médecins, m'ayant causé plus de tord que de bien. De cela, je me suis souvenu de recherches aussi loin que mes souvenirs remontent sur l'ordre de Saint-Antoine. Saint-Antoine, l'abbaye dont j'ai pu refonder grâce aux revenus de ma terre de Serves.
L'ordre de Saint-Antoine rayonnait autrefois sur une bonne part de l'Europe, de la Baltique à l'Atlantique, de Londres à Grenade, de Bruges à Naples. L'ordre était né par une fraternité laïque reposant sur plusieurs principes.
Un hôpital avait été fondé afin de répondre au "mal des ardents", une gangrène due à la consommation de seigle atteint par un champignon, l'ergot de seigle. A cela s'ajoute, une fraternité avec des pratiques caractéristiques: des quêtes à des dates périodiques et les cochons de Saint-Antoine, offrande pour permettre l'accueil des malades et pèlerins.
L'ordre se développa par sa réponse spirituelle aux malades et une réponse médicale. Il avait acquis des exemptions vis-à-vis de la juridiction épiscopale afin de donner une pleine réussite à cet ordre.

Nous nous souvenons que plusieurs dauphinois se passionnaient pour la médecine. L'abbaye pourrait être l'origine du renouveau de cet ancien grand Ordre, en l'élaborant avec sérieux et stratégie, puisque ce monde s'empêtre dans des manigances malicieuses.
Cet ordre répondrait aux besoins médicaux de nos provinces: soit pour les épidémies et les maladies bénines soit pour les guerres.
Nous pouvons vous informer plus si vous le souhaitez.

Nous ne pouvons rentrer en Dauphiné, sans craindre de notre vie par les temps qui court et après l'Injustice dont nous avons été l'objet.

Cordialement,
Urbs de Valorl, dit de Serves, Comte de Gravelines, Baron de Serves, Seigneur de Le Challonge, Directeur du Grand Festival de la Couronne,


Si les souvenirs vous manquaient...
Fondateur de l'Abbaye de Saint-Antoine, de La Ligue de Joutes et des plus grands évènements festifs de ce temps.
Ancien Ambassadeur extraordinaire, Capitaine, Chambellan et Héraut du Lyonnais-Dauphiné,
Ancien Ambassadeur, Chancelier, Chambellan d'Anjou,
Ancien Prévôt de l'Hôtel du Roy et Grand Prévôt de France,
Ancien Pair de France et Marquis de Dreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De l'Ordre de Saint-Antoine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem
» Hagiographie de Saint Antoine le Grand
» Proposition - Hagiographie de Saint Antoine le Grand
» x - Ordre du Saint Esprit
» Charte de l'Ordre Equestre du Saint Sépulcre en vigueur au 01/02/1459

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye Saint-Antoine Siège de la province ecclésiastique de Vienne :: La ZONE du HRP :: Salle d'archives de vienne-
Sauter vers: