Forum Annexe au Jeu en Ligne - Les Royaumes Renaissants - Pour l'Archevêché de Vienne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  ROMEROME  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michalak de valdesti
Diacre/Diaconesse
Diacre/Diaconesse
avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Localisation IG : Belley
Date d'inscription : 20/08/2015

MessageSujet: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Dim 8 Mai 2016 - 17:17

Citation :

    De la possibilité d'une procédure simplifiée de dissolution de mariage



    A l'attention des fidèles et évêques de la zone géodogmatique francophone,
    Le consistoire pontifical francophone annonce que :



    Considérant la bulle pontifical "Ad mundi salutem per sanctificationem", Livre 1, partie II, section B ;

    Considérant que certaines officialités peuvent temporairement rencontrer quelques difficultés à se réunir au complet, i.e. en réunissant un président, deux officiaux et un procureur ecclésiastique (composition qui est, nous le rappelons, indispensable à la validité d'une décision d'officialité dans le cadre de la procédure normale) ;

    Considérant que certaines circonstances ne nécessitent pas d'instruction par un procureur ecclésiastique ni de délibération par un jury ;

    Considérant, enfin, que le consistoire reste souverain pour vérifier et valider les propositions des officialités et éviter tout abus ou décision arbitraire,


    Proposons la possibilité d'user de procédures simplifiées dans les deux cas suivants, pour lesquels ne sera requise que la présence de l'évêque uniquement. Le consistoire pontifical considèrera l'avis rendu comme l'ayant été par une officialité compétente au regard du droit canon.

    Les évêques restent libres d'utiliser la procédure normale pour ces deux cas. Pour tous les autres cas prévus par le droit canon, la procédure normale est de rigueur.

    • Cas 1 ("dissolution par consentement mutuel")
      La cause matérielle = La disparition des sentiments amoureux entre les époux (Article 6.1)
      La cause efficiente = l'évêque du diocèse, ou à défaut, l'archevêque métropolitain, ou à défaut, le Primat ou un évêque le représentant.
      La cause formelle = L'évêque reçoit les deux époux ensemble en entretien, lesquels devront lui certifier que leurs sentiments amoureux ont bien disparu, et qu'ils ont tout fait pour y remédier. Les époux ne doivent en aucun cas avoir de grief l'un envers l'autre pour bénéficier de cette procédure, et ils doivent s'accorder sur la garde des enfants s'il y a lieu. A la suite de l'entretien, l'évêque rédige un procès verbal contresigné par les époux, et qu'il adressera au consistoire.
      La cause finale = Le mariage est dissous après validation par le consistoire pontifical. Les époux doivent se confesser auprès du ou des clercs de leur choix au sujet de l'échec de leur mariage, lequel (ou lesquels) clerc(s) fixera(ont) les pénitences adaptées. Il est en sus appliqué de façon forfaitaire une interdiction de remariage de 4 mois pour chacun des époux, de façon à leur donner le temps de méditer sur les causes de l'échec de leur mariage.

    • Cas 2 ("dissolution pour abandon notoire du domicile par l'un des époux")
      La cause matérielle = La disparition de l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois (Article 6.4), cette disparition devant être de notoriété publique pour bénéficier de la procédure simplifiée. [HRP : la procédure simplifiée n'est utilisable que si la fiche IG fait foi d'une absence de connexion depuis plus de trois mois ("notoriété publique"). Cette solution peut être utilisée en cas de présomption d'abandon par le joueur, mais laisse à ce dernier la possibilité de revenir, le mariage restant toutefois dissous en cas de "retour"]
      N.B.: si l'évêque n'a, au moment de la demande, aucune connaissance des faits de disparition [HRP: c'est-à-dire si le joueur continue à se connecter, mais n'est simplement plus présent de façon RP], une procédure normale doit être utilisée, i.e., avec audition de témoignages attestant de l'abandon de domicile devant une officialité complète, et après convocation de l'époux à la dite audience.
      La cause efficiente = l'évêque du diocèse, ou à défaut, l'archevêque métropolitain, ou à défaut, le Primat ou un évêque le représentant.
      La cause formelle = L'évêque reçoit en entretien le conjoint demandeur qui lui certifie qu'il n'a plus de nouvelles de son conjoint depuis plus de 3 mois. A la suite de quoi, si la disparition est effectivement de notoriété publique, l'évêque rédige un procès verbal contresigné par l'époux présent, et qu'il adressera au consistoire.
      La cause finale = Le mariage est dissous après validation par le consistoire pontifical. Une interdiction forfaitaire de remariage de 2 mois est assignée à l'époux demandeur, pour l'aider à méditer sur son mauvais choix de conjoint. Une interdiction forfaitaire de remariage de 2 mois est infligée à l'époux disparu, à partir de la date où il se sera confessé auprès d'un clerc au sujet de son abandon de domicile. Par défaut, les enfants sont confiés à la garde exclusive du conjoint demandeur jusqu'à réapparition éventuelle de l'autre conjoint (auquel cas une officialité pourra entériner un nouvel accord).


    Dans son procès verbal, l'évêque peut proposer au consistoire pontifical une modification de la durée d'interdiction de remariage, de façon motivée.

    Fait à Rome, ce vingt-cinq juillet quatorze cent soixante-deux,
    Au nom du Consistoire Pontifical francophone,
    Adso, Cardinal National Electeur.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michalak de valdesti
Diacre/Diaconesse
Diacre/Diaconesse
avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Localisation IG : Belley
Date d'inscription : 20/08/2015

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Dim 8 Mai 2016 - 17:21

Bonjour Jade et Saka je vous accueil aujourd'hui en salle d'audience afin de pouvoir parler conformément au document que je viens de vous montrer et afficher devant vous.

J'assiste donc icelieu notre Archevêque Monseigneur Honorine pour toutes les questions d'ordres juridiques. A ce titre je vous demande bien prendre note du document que je vous ais montré précédemment.

Désormais je vous enjoins à tour de rôle de parler de votre volonté de dissoudre votre mariage. Pourquoi vous n'avez plus de sentiment amoureux ? certifier que vous n'avez aucun grief l'un envers l'autre. Et bien entendu me dire tout ce que vous avez fait pour y remédier sans y parvenir.

Moi même et Monseigneur Honorine vous écoutons donc.

Comme nous sommes coutumier de la galanterie nous demanderons à ce que Jade s'exprime en 1ère puis ensuite Saka.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*honorine*
Archevêque de Vienne
Archevêque de Vienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 362
Localisation IG : Annecy
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Dim 8 Mai 2016 - 17:36

Honorine s'était installée et écoutait le Procureur tout en hochant de temps à autre la tête en signe d'approbation.

- Bonjour à tous, comme le demande Monseigneur Michalak, je vous écoute donc.

_________________
Archevêque de Vienne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade.de.Valdesti

avatar

Féminin Nombre de messages : 1
Localisation IG : Belley / Savoie
Date d'inscription : 12/05/2016

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Jeu 12 Mai 2016 - 8:14

Jade arriva à l'adresse indiquée par son frère... Elle entra et alla s'asseoir sur un banc en face de Micha et de l'archevêque...

Bonjour Micha, bonjour Votre Eminence. Je viens devant vous pour demander l'annulation de mon mariage avec Saka d'Ormerach.

Il s'avère qu'il n'y a plus d'amour entre nous et que mon mari n'a pas su me donner d'enfant... Saka est certes un homme gentil mais trop possessif, j'avais d'avantage l'impression d'être à son service plutôt que d'être sa femme, il se montrait exigent et me sermonait dès que j'avais le moindre retard à aller le rejoindre en taverne... Je voudrais retrouver ma liberté et ma joie de vivre qui s'est éteinte peu à peu à cause de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saka D'Ormerach

avatar

Masculin Nombre de messages : 1
Localisation IG : Belley
Date d'inscription : 12/05/2016

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Jeu 12 Mai 2016 - 9:24

Saka entra dans la salle.
Il salua Jade qui etait déjà arrivée d'un signe de tête et d'un sourire un peu crispé.
Il salua également l'éminence présente et Micha puis s'assit a son tour.
Il écouta Jade parler puis prit la parole ensuite.

Je confirme dans l'ensemble les propos de Jade. Je me dois cependant de préciser que la dégradation de notre amour est due au fait qu'il était très difficile de savoir exactement quand se rencontrer. Il est évident que cela a tué notre amour et nous faisait sombrer dans des abimes de tristesse et d'incompréhensions.
Je demande donc également l'annulation de mon mariage avec Jade de Valdesti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michalak de valdesti
Diacre/Diaconesse
Diacre/Diaconesse
avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Localisation IG : Belley
Date d'inscription : 20/08/2015

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Ven 13 Mai 2016 - 19:31

Bien je pense Monseigneur Honorine que les deux époux ont expliqué correctement leur situation. Aussi je recommande donc la dissolution en vertue de la disposition spécifique en la matière.

Qu'en pensez vous ? je rédige le procès verbale ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*honorine*
Archevêque de Vienne
Archevêque de Vienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 362
Localisation IG : Annecy
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Dim 22 Mai 2016 - 19:07

Honorine écoutait chaque partie avec une immense tristesse. Elle prit la parole ....

- Bien, je vous que vous êtes au moins d'accord sur le fait que vous voulez vous séparer en bon termes, ce qui est déjà une bonne chose, car il est toujours regrettable de voir se déchirer deux personnes qui se sont aimer se faire du mal.

S'adressant au procureur.

- Avant que vous ne rédigiez le procès verbal, j'aimerais ajouter quelques mots.

Il est vraiment dommage de voir des personnes ayant eu un amour mutuel profond au point de vouloir s'unir, venir ici pour détruire ce qui aurait dû être un amour éternel.
Je vous rappelle que le mariage est une véritable institution qui demande un respect mutuel mais aussi beaucoup de compassion et de patience des deux côtés.

Je comprend là qu'il y a un "désamour", mais je déplore vos raisons qui sont toutefois fort puériles de votre part à tous les deux.
J'ai l'impression d'avoir devant moi des enfants capricieux et impatients.

J'accepterais bien entendu de valider votre dissolution, mais vous ne devez pas penser que parce qu'il existe à présent la solution de facilité qu'est la dissolution par consentement mutuel, vous devez vous marier au premier coup de coeur.

L'un comme l'autre je ne veux plus vous revoir dans cette salle pour un motif identique car je refuserais de vous donner mon consentement et ne prenez pas l'idée d'aller voir ailleurs car je veillerais au grain.
Le mariage n'est pas un droit dès que le coeur s'emballe, il faut apprendre à se connaitre avant.
J'espère que vous tirerez tous les deux une leçon de tout ceci. Votre mariage avait été célébré devant le Très Haut et il est fort regrettable de ne pouvoir s'en tenir à la promesse que vous vous êtiez fait l'un envers l'autre.

Faites donc le procès verbal Monseigneur Michalak et je verrais si je suis d'accord avec ce que vous préconisez avant de signer.


Elle avait parlé d'un ton calme mais autoritaire. Cette fin d'histoire était triste et fort regrettable.
Puis s'adressant à nouveau aux deux mariés qui voulaient se désunir.



- J'espère que vous comprenez mes propos qui peuvent vous sembler dur.
Le mariage n'est pas une mascarade ou quoi que ce soit de ce genre. C'est un acte qui demande beaucoup d'humilité de part et d'autre.


_________________
Archevêque de Vienne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michalak de valdesti
Diacre/Diaconesse
Diacre/Diaconesse
avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Localisation IG : Belley
Date d'inscription : 20/08/2015

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Jeu 26 Mai 2016 - 15:34

Citation :




    AVIS DE RECOMMANDATION SUR UNE DEMANDE DE DISSOLUTION DE MARIAGE

    Officialité épiscopale de Vienne

    Nom IG des conjoints : Saka.D.ormerach, Jade.de.Valdesti
    Certificat de Baptèmes





    Certificat de mariage :
    Jade.de.Valdesti et Saka.d.ormerach par Mère Hernanie le 20 décembre 1463 au monastère Grégorien d’Argentat
    Saka.d.ormerach et Jade.de.valdesti par Mère Hernanie le 20 décembre 1463 au monastère Grégorien d’Argentat



    Date du mariage : 20 décembre 1463

    Demande : Dissolution du mariage
    Demandeur: Jade et Saka
    Motifs :
    De la possibilité d'une procédure simplifiée de dissolution de mariage



    A l'attention des fidèles et évêques de la zone géodogmatique francophone,
    Le consistoire pontifical francophone annonce que :



    Considérant la bulle pontifical "Ad mundi salutem per sanctificationem", Livre 1, partie II, section B ;

    Considérant que certaines officialités peuvent temporairement rencontrer quelques difficultés à se réunir au complet, i.e. en réunissant un président, deux officiaux et un procureur ecclésiastique (composition qui est, nous le rappelons, indispensable à la validité d'une décision d'officialité dans le cadre de la procédure normale) ;

    Considérant que certaines circonstances ne nécessitent pas d'instruction par un procureur ecclésiastique ni de délibération par un jury ;

    Considérant, enfin, que le consistoire reste souverain pour vérifier et valider les propositions des officialités et éviter tout abus ou décision arbitraire,


    Proposons la possibilité d'user de procédures simplifiées dans les deux cas suivants, pour lesquels ne sera requise que la présence de l'évêque uniquement. Le consistoire pontifical considèrera l'avis rendu comme l'ayant été par une officialité compétente au regard du droit canon.

    Les évêques restent libres d'utiliser la procédure normale pour ces deux cas. Pour tous les autres cas prévus par le droit canon, la procédure normale est de rigueur.
    o Cas 1 ("dissolution par consentement mutuel")
    La cause matérielle = La disparition des sentiments amoureux entre les époux (Article 6.1)
    La cause efficiente = l'évêque du diocèse, ou à défaut, l'archevêque métropolitain, ou à défaut, le Primat ou un évêque le représentant.
    La cause formelle = L'évêque reçoit les deux époux ensemble en entretien, lesquels devront lui certifier que leurs sentiments amoureux ont bien disparu, et qu'ils ont tout fait pour y remédier. Les époux ne doivent en aucun cas avoir de grief l'un envers l'autre pour bénéficier de cette procédure, et ils doivent s'accorder sur la garde des enfants s'il y a lieu. A la suite de l'entretien, l'évêque rédige un procès verbal contresigné par les époux, et qu'il adressera au consistoire.
    La cause finale = Le mariage est dissous après validation par le consistoire pontifical. Les époux doivent se confesser auprès du ou des clercs de leur choix au sujet de l'échec de leur mariage, lequel (ou lesquels) clerc(s) fixera (ont) les pénitences adaptées. Il est en sus appliqué de façon forfaitaire une interdiction de remariage de 4 mois pour chacun des époux, de façon à leur donner le temps de méditer sur les causes de l'échec de leur mariage.

    Composition de l'Officialité : Mgr Honorine (Présidente), Mgr Michalak (Procureur)
    Minutes de l’entretient.
    Citation :
    Jade : Il s'avère qu'il n'y a plus d'amour entre nous et que mon mari n'a pas su me donner d'enfant... Saka est certes un homme gentil mais trop possessif, j'avais d'avantage l'impression d'être à son service plutôt que d'être sa femme, il se montrait exigent et me sermonait dès que j'avais le moindre retard à aller le rejoindre en taverne... Je voudrais retrouver ma liberté et ma joie de vivre qui s'est éteinte peu à peu à cause de lui...

    Citation :
    Saka : Je confirme dans l'ensemble les propos de Jade. Je me dois cependant de préciser que la dégradation de notre amour est due au fait qu'il était très difficile de savoir exactement quand se rencontrer. Il est évident que cela a tué notre amour et nous faisait sombrer dans des abimes de tristesse et d'incompréhensions.
    Je demande donc également l'annulation de mon mariage avec Jade de Valdesti
    Réponse de l'officialité épiscopale :
    Citation :
    Honorine : - Bien, je vous que vous êtes au moins d'accord sur le fait que vous voulez vous séparer en bon termes, ce qui est déjà une bonne chose, car il est toujours regrettable de voir se déchirer deux personnes qui se sont aimer se faire du mal.
    Il est vraiment dommage de voir des personnes ayant eu un amour mutuel profond au point de vouloir s'unir, venir ici pour détruire ce qui aurait dû être un amour éternel.
    Je vous rappelle que le mariage est une véritable institution qui demande un respect mutuel mais aussi beaucoup de compassion et de patience des deux côtés.

    Je comprends là qu'il y a un "désamour", mais je déplore vos raisons qui sont toutefois fort puériles de votre part à tous les deux.
    J'ai l'impression d'avoir devant moi des enfants capricieux et impatients.

    J'accepterais bien entendu de valider votre dissolution, mais vous ne devez pas penser que parce qu'il existe à présent la solution de facilité qu'est la dissolution par consentement mutuel, vous devez vous marier au premier coup de coeur.

    L'un comme l'autre je ne veux plus vous revoir dans cette salle pour un motif identique car je refuserais de vous donner mon consentement et ne prenez pas l'idée d'aller voir ailleurs car je veillerais au grain.
    Le mariage n'est pas un droit dès que le coeur s'emballe, il faut apprendre à se connaitre avant.
    J'espère que vous tirerez tous les deux une leçon de tout ceci. Votre mariage avait été célébré devant le Très Haut et il est fort regrettable de ne pouvoir s'en tenir à la promesse que vous vous êtiez fait l'un envers l'autre.

    Avis : positif

    Annonçons :

    • La dissolution du mariage contracté entre Messire Saka d’Ormerach et Dame Jade de Valdesti.

    • Rappelons la nature malgré tout indissoluble du mariage ;

    • Précisons au vu des éléments sus-cités :

      Que Messire Saka et Dame Jade ont indiqué une disparition de sentiments amoureux.


    A ce titre nous prononçons la dissolution du présent mariage selon l’article de la procédure simplifié citée si dessus.


Monseigneur Honorine de Nivellus


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*honorine*
Archevêque de Vienne
Archevêque de Vienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 362
Localisation IG : Annecy
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Mar 31 Mai 2016 - 11:15

Veuillez rajouter ceci Monseigneur Michalak avant que je ne signe :

Citation :
◦Conformément à l'annonce du XXV juillet MCDLXII relative à la procédure simplifiée de dissolution de mariage, Monseigneur Honorine recommande l'application de la peine forfaitaire d'interdiction de remariage de quatre mois pour l'épouse et quatre mois pour l'époux.


◦Ils devront par ailleurs se confesser au clerc de leur choix avant tout remariage.

_________________
Archevêque de Vienne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michalak de valdesti
Diacre/Diaconesse
Diacre/Diaconesse
avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Localisation IG : Belley
Date d'inscription : 20/08/2015

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Mar 31 Mai 2016 - 15:54

Citation :




AVIS DE RECOMMANDATION SUR UNE DEMANDE DE DISSOLUTION DE MARIAGE

Officialité épiscopale de Vienne

Nom IG des conjoints : Saka.D.ormerach, Jade.de.Valdesti
Certificat de Baptèmes





Certificat de mariage :
Jade.de.Valdesti et Saka.d.ormerach par Mère Hernanie le 20 décembre 1463 au monastère Grégorien d’Argentat
Saka.d.ormerach et Jade.de.valdesti par Mère Hernanie le 20 décembre 1463 au monastère Grégorien d’Argentat



Date du mariage : 20 décembre 1463

Demande : Dissolution du mariage

Demandeur: Jade et Saka

Motifs :

Citation :
De la possibilité d'une procédure simplifiée de dissolution de mariage



A l'attention des fidèles et évêques de la zone géodogmatique francophone,
Le consistoire pontifical francophone annonce que :



Considérant la bulle pontifical "Ad mundi salutem per sanctificationem", Livre 1, partie II, section B ;

Considérant que certaines officialités peuvent temporairement rencontrer quelques difficultés à se réunir au complet, i.e. en réunissant un président, deux officiaux et un procureur ecclésiastique (composition qui est, nous le rappelons, indispensable à la validité d'une décision d'officialité dans le cadre de la procédure normale) ;

Considérant que certaines circonstances ne nécessitent pas d'instruction par un procureur ecclésiastique ni de délibération par un jury ;

Considérant, enfin, que le consistoire reste souverain pour vérifier et valider les propositions des officialités et éviter tout abus ou décision arbitraire,


Proposons la possibilité d'user de procédures simplifiées dans les deux cas suivants, pour lesquels ne sera requise que la présence de l'évêque uniquement. Le consistoire pontifical considèrera l'avis rendu comme l'ayant été par une officialité compétente au regard du droit canon.

Les évêques restent libres d'utiliser la procédure normale pour ces deux cas. Pour tous les autres cas prévus par le droit canon, la procédure normale est de rigueur.

Cas 1 ("dissolution par consentement mutuel")

La cause matérielle = La disparition des sentiments amoureux entre les époux (Article 6.1)

La cause efficiente = l'évêque du diocèse, ou à défaut, l'archevêque métropolitain, ou à défaut, le Primat ou un évêque le représentant.

La cause formelle = L'évêque reçoit les deux époux ensemble en entretien, lesquels devront lui certifier que leurs sentiments amoureux ont bien disparu, et qu'ils ont tout fait pour y remédier. Les époux ne doivent en aucun cas avoir de grief l'un envers l'autre pour bénéficier de cette procédure, et ils doivent s'accorder sur la garde des enfants s'il y a lieu. A la suite de l'entretien, l'évêque rédige un procès verbal contresigné par les époux, et qu'il adressera au consistoire.

La cause finale = Le mariage est dissous après validation par le consistoire pontifical. Les époux doivent se confesser auprès du ou des clercs de leur choix au sujet de l'échec de leur mariage, lequel (ou lesquels) clerc(s) fixera (ont) les pénitences adaptées. Il est en sus appliqué de façon forfaitaire une interdiction de remariage de 4 mois pour chacun des époux, de façon à leur donner le temps de méditer sur les causes de l'échec de leur mariage.

Composition de l'Officialité : Mgr Honorine (Présidente), Mgr Michalak (Procureur)

Minutes de l’entretient.
Citation :
Jade : Il s'avère qu'il n'y a plus d'amour entre nous et que mon mari n'a pas su me donner d'enfant... Saka est certes un homme gentil mais trop possessif, j'avais d'avantage l'impression d'être à son service plutôt que d'être sa femme, il se montrait exigent et me sermonait dès que j'avais le moindre retard à aller le rejoindre en taverne... Je voudrais retrouver ma liberté et ma joie de vivre qui s'est éteinte peu à peu à cause de lui...

Citation :
Saka : Je confirme dans l'ensemble les propos de Jade. Je me dois cependant de préciser que la dégradation de notre amour est due au fait qu'il était très difficile de savoir exactement quand se rencontrer. Il est évident que cela a tué notre amour et nous faisait sombrer dans des abimes de tristesse et d'incompréhensions.
Je demande donc également l'annulation de mon mariage avec Jade de Valdesti

Réponse de l'officialité épiscopale :

Citation :
Honorine : - Bien, je vous que vous êtes au moins d'accord sur le fait que vous voulez vous séparer en bon termes, ce qui est déjà une bonne chose, car il est toujours regrettable de voir se déchirer deux personnes qui se sont aimer se faire du mal.
Il est vraiment dommage de voir des personnes ayant eu un amour mutuel profond au point de vouloir s'unir, venir ici pour détruire ce qui aurait dû être un amour éternel.
Je vous rappelle que le mariage est une véritable institution qui demande un respect mutuel mais aussi beaucoup de compassion et de patience des deux côtés.

Je comprends là qu'il y a un "désamour", mais je déplore vos raisons qui sont toutefois fort puériles de votre part à tous les deux.
J'ai l'impression d'avoir devant moi des enfants capricieux et impatients.

J'accepterais bien entendu de valider votre dissolution, mais vous ne devez pas penser que parce qu'il existe à présent la solution de facilité qu'est la dissolution par consentement mutuel, vous devez vous marier au premier coup de coeur.

L'un comme l'autre je ne veux plus vous revoir dans cette salle pour un motif identique car je refuserais de vous donner mon consentement et ne prenez pas l'idée d'aller voir ailleurs car je veillerais au grain.
Le mariage n'est pas un droit dès que le coeur s'emballe, il faut apprendre à se connaitre avant.
J'espère que vous tirerez tous les deux une leçon de tout ceci. Votre mariage avait été célébré devant le Très Haut et il est fort regrettable de ne pouvoir s'en tenir à la promesse que vous vous êtiez fait l'un envers l'autre.

Avis : positif

Annonçons :

  • La dissolution du mariage contracté entre Messire Saka d’Ormerach et Dame Jade de Valdesti.

  • Rappelons la nature malgré tout indissoluble du mariage ;

  • Précisons au vu des éléments sus-cités : Que Messire Saka et Dame Jade ont indiqué une disparition de sentiments amoureux.

  • A ce titre nous prononçons la dissolution du présent mariage selon l’article de la procédure simplifié citée si dessus.

  • Conformément à l'annonce du XXV juillet MCDLXII relative à la procédure simplifiée de dissolution de mariage, Monseigneur Honorine recommande l'application de la peine forfaitaire d'interdiction de remariage de quatre mois pour l'épouse et quatre mois pour l'époux.

  • Ils devront par ailleurs se confesser au clerc de leur choix avant tout remariage.


Monseigneur Honorine de Nivellus




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*honorine*
Archevêque de Vienne
Archevêque de Vienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 362
Localisation IG : Annecy
Date d'inscription : 24/03/2011

MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   Mar 31 Mai 2016 - 23:21

Une fois la rectification faite, l'archevêque aposa son sceau au document.

_________________
Archevêque de Vienne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dissolution par consentement Mutuel entre Jade de Valdesti et Saka d'Ormerach.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [16/04/1460] Dissolution du mariage entre Aleryk et Aryanha
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye Saint-Antoine Siège de la province ecclésiastique de Vienne :: Les Institutions de Vienne :: Officialité de la Province de Vienne :: Tribunal-
Sauter vers: