Forum Annexe au Jeu en Ligne - Les Royaumes Renaissants - Pour l'Archevêché de Vienne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  ROMEROME  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (2) Messe: Charité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume de Baskerville
Exorciste
Exorciste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1427
Localisation IG : Nancy ( diocèse de Toul)
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: (2) Messe: Charité   Lun 17 Mai 2010 - 18:48

Le vicaire Diocèsain Guillaume De Baskerville était fraichement arrivé de --------, et il se rendit à la Grande Cathédrale de -------- pour superviser les préparatifs de ----- .
Peu de choses avaient été laissées au hasard.

Il avait donné les consignes de bien nettoyer l'édifice, de redisposer correctement les bancs, retirer les cierges presque consumés.
Poser quelques fleurs, de-ci, de-là. vicaire Diocèsain avait naturellement bien fait les choses... ca lui faisait chaud au cœur.

Il fut un peu impressionné par l'immensité de l'édifice vide et magnifique. Il avait plus l'habitude des églises paroissiales que des fastes.
Le soleil passait à travers les vitraux, éclairant le bâtiment initialement sombre avec des couleurs chatoyantes.

Le Vicaire diocésain s'assit quelques instants au premier rang, contemplant les formes irréelles se déplacer sur le sol.
A cet instant précis, il ne pensait à rien en particulier, laissant son esprit vide de toute chose.

Mais hélas cela était souvent de courte durée.
Bref, fallait plus traîner maintenant, il alla sonner les cloches.

Il se plaça alors sur le parvis, attendant les premiers invités ...

Guillaume avait passé la nuit à veiller pour les préparatif, son sermont avait prit une bonne partie de son temps. Mais il le fallait car pour les fidèles, ce jour était important. ce qui faisait qu'il n'avait pas la mîne très fraiche. Mais l'air frais du matin le reveilla et le soleil sur son visage fit circuler son sang dans ses joues, lui donnant quelques couleurs.

Il avait revêtu son uniforme d'apparat, arborant fièrement ses médailles de baptême ainsi que celle du prêtre. Il passa une superbe echarpe pour son sacrement, en broderie ouvragée. Il était prêt à affronter la foule des invités et à accuillir.

D'un seul coup, les cloches se mirent à sonner à la volées, appelant leurs amis à rejoindre la cérémonie, il sentit son coeur serrer dans sa poitrine et il il resta immobile, seul debout au milieu de la première marche, puis fit son entrée dans l'église avant que la foule ne s'approche trop et de sorte qu'il soit le premier à entrer.


ENTREZ MES FRERES ET SOEURS!!!! ENTREZ!!!!

Les épais murs de l'église faisait résonner son « Entrer ».



puis envoya son acolyte, faire sonner la cloche



<> <> <> <> <> <>

C'était le premier office religieux en ce nouveau lieu consacré. Guillaume avait les mains moites. Il détestait comme personne avoir les mains dans cet état et s'efforçant de les frotter contre ses jambes une dernière fois, il monta en chaire devant les fideles réunit à cette instant.

Il entama un large sourire bienveillant

Hum hum! Mes frères et sœurs! Mes amis!

C'est avec un plaisir sans précédent que je vous accueille dans notre belle église pour célébrer l'eucharistie!

Dans ces temps de doutes et d'hérésie, il nous faut nous retrouver ensemble dans l'Amitié Aristotélicienne.

Commençons par chanter ensemble un petit cantique envers le Trés Haut :


Citation :
L'Être Divin qui est Tout Puissant:

J'ai longtemps habité une grotte platonique
Que des ombres mouvantes hantaient comme un château
Et dont les cavités obscures et noir corbeau
Rendaient pareil le soir au jour, le cap au pic.

Mes yeux en zyeutant ce fort troublé tableau
Mélaient d'une facon païenne et cathartique
Le Tout Puissant, le Juste, l'Amour métaphysique
Aux accords dissonnants rapportés par l'écho.

C'est là que j'ai compris, dans une volupté calme,
Grâce à l'Être Divin, l'Universel Moteur,
Que ces spectres fuyants qui me glacaient le coeur

N'étaient que viles pensées, du vent souflant des flammes,
Et qu'en raisonnant bien, assumant le bonheur,
Je trouverai la Voie, l'éclatante Lueur.

Nous ne devons jamais oublier que nous sommes tous enfants du Seigneur et que céder à la colère ou la tentation ne peut mener qu'à la destruction et au chaos.
Et pour cela nous allons nous confesser !

Répétez après moi!


Citation :
Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Mais laissez moi un instant, vous remémorez le pourquoi de votre venue ici. Mes frères et sœurs, nous sommes ici (et pas seulement dans l'église) pour célébrer Sa parole.

Reprenons ensemble le "Credo" et prions ensuite pour les malheureux à travers le monde.


Je crois en dieu le Très-Haut tout puissant,
Créateur du ciel et de la terre,
Des enfers et du paradis,
Juge de notre âme à l’heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l’univers aux hommes égares.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voue sa vie a nous montrer le chemin du paradis.
C’est ainsi qu’après avoir souffert sous ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le soleil ou l’attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l’action divine,
En la sainte église aristotélicienne romaine, une et indivisible,
En la communion des saints,
En la rémission des pêchés,
En la vie éternelle.

Amen.


Faisons la lecture du livre des vertus



Premières années a écrit:
Saint Étienne naquit vers 1060, dans le Dorset, région méridionale de l'Albion, au sein de la grande, ancienne et noble famille de Harding. On ne sait peu de choses sur ses parents, si ce n'est que son père fut un administrateur admiré et aimé par ses censitaires, auprès desquels il était fort généreux. On sait aussi qu'Étienne reçut une éducation religieuse et pratique poussée, au point où ses connaissances impressionèrent les autorités religieuses locales.

Ceci dit, la part d'ombre sur sa vie se lève complètement quand Étienne de Harding choisit la vie monastique. En effet, à partir de ce moment là, grâce à l'assidu travail des moines qui cotoyèrent le saint, de nombreux écrits et registres nous permettent de connaître avec précision le déroulement de sa vie. On sait qu'il entra à l'abbaye bénédictine de Sherborne à l'âge de 15 ans. Après un noviciat rapide et fructeux, il fut élevé frère par l'abbé Roger de Lisieux, d'origine normande, qui le nomma chantre, où ses connaissances déjà très complètes en Christologie lui furent très utiles. Étienne resta cloitré à Sherborne pendant quatre ans, priant avec ferveur et sans relâche. Ces quatre années, il les utilisa à bon essient, ayant lu tous les ouvrages de la bibliothèque de l'abbaye, faisant de lui un érudit hors pair. D'ailleurs, il fut, après le décès de l'abbé de Lisieux et le remplacement de ce-dernier par un nouvel abbé, Richard de MacGroar, d'origine écossaise, rapidement nommé par ce-dernier chapitrain, qui en plus de le récompenser pour son érudition, voulait fait un contre-poid aux français très présents au sein du chapitre. En effet, l'abbé de MacGroar souhaitait que le monachisme s'internationalise, au lieu de rester une mode française. En quelque sorte, on peut dire qu'il était un précurseur du concept d'intertionalisation, et son influence fut grande sur Sainte Étienne, qui en fit un but, un objectif et un devoir des cisterciens.



La charité, qui consiste en l'aide du plus démuni et le refus et le rejet de l'égoïsme,doit devenir l'exemplarité pour cette chapelle et ses fideles, qui auront le respect d'un code d'honneur implicite ainsi que la foi.

Je finirais en vous demanant de prier pour les malheureux à travers le monde.

Comme le Saint Étienne de Harding nous l'a montrer, la charité est une des vertus qui n'est pas difficile à pratiquer

C'est ainsi qu' en signe de charité, ceux qui le veulent peuvent venir partager le pain de l'Amitié qui nous uni tous.


Avant de nous séparer, ceux qui le veulent peuvent venir partager le pain de l'Amitié qui nous uni tous.



D'un coup les banc se réalignèrent et de longues tables furent installé en plein millieu de la nef. Des fidèles apportèrent de la viande, d'autre du mais, d'autre encore quelque spécialité alcoolisé qui venait de loin.

Un grand banquet Bien chargé pour sa première messe.






Allez en paix mes enfants en ce dimanche ET Je recevrais ceux qui le souhaite en confession après le banquet.


Dernière édition par Guillaume de Baskerville le Lun 17 Mai 2010 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-carnets-d-art.forumactif.com/forum.htm
Guillaume de Baskerville
Exorciste
Exorciste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1427
Localisation IG : Nancy ( diocèse de Toul)
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: (2) Messe: Charité   Lun 17 Mai 2010 - 18:59

Fait à Genève et Annecy!

Arrow Participant Genève:
Don_Camillo
Ecaterina

Arrow Particiapant Annecy:
Ambroise_perrigny
Isys
Caraibe5
Syerry
Nayame
Alinoe_de_chenot
Thina
Braie Question
Isomer
Sapristi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-carnets-d-art.forumactif.com/forum.htm
 
(2) Messe: Charité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Messe d'adieu à notre soeur Audra.
» [RP]Messe du mardi soir - par Enosh de Noirlac..
» Messe de Consécration
» Une messe pour le repos d'une âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abbaye Saint-Antoine Siège de la province ecclésiastique de Vienne :: Les Institutions de Vienne :: Séminaire de Vienne :: Cérémonies types-
Sauter vers: